Mesure de déplacement avec un capteur à courant de Foucault

Principe physique

La bobine, située sur la face avant du capteur, est parcourue par un courant de haute fréquence produit, dans l'espace environnant ses extrémités, un champ électromagnétique variable. Un objet métallique placé dans cette zone est le siège de courants induits appelés courants de Foucault. Ces courants s'opposent à la cause qui leur a donné naissance. Ils créent donc une induction de sens contraire à l'induction de la bobine ce qui entraîne une réduction du coefficient d'auto-induction de la bobine excitatrice.

 

 

Dans le cas de métaux ferromagnétiques, une perte additionnelle est due à l'effet d'hystérésis lors de la magnétisation du métal par le champ de la bobine excitatrice.

Dans les deux cas, cela se traduit par un signal d'amplitude réduite au niveau de la bobine excitatrice. C'est cette baisse d'amplitude qui est détectée par l'analyseur de signal.

 

             

 

La gamme haute fréquence s'étend sur quelques KHz (typique 500Khz) à 1Mhz. La technologie permet de déterminer la position des capteurs par rapport à la surface à mesurer. Les variations de position du capteur par rapport à la surface de la pièce provoquent des fluctuations d'impédance appelées "lift off'. Ces fluctuations peuvent prendre une amplitude telle qu'elles masqueront les indications caractéristiques de défauts.

 

Contrairement aux analyses de structure pas courant de Foucault, nous utilisons pour la mesure de déplacement une fréquence d'alimentation du capteur très élevée pour permettre une induction superficielle. Cette méthode permet une mesure peut influencée par le type de matériaux constituant la pièce à mesurer.

 

Mesures a courant de foucault : les Applications.

 

 

Mesures d’épaisseur de bande et plaque métallique acier ou aluminium sur des installations de laminage ou de coulée continue. Les mesures de déplacement peuvent être réalisées jusqu'à 600°C avec des pressions maximums de 400 bars.

 

Cette technologie est aussi utilisée pour des mesures d’épaisseur sur métaux précieux tels que le cuivre ou l’argent.

 

Mesures de déplacement sur tous types de pièce en vibration dans des conditions difficiles tel que des moteurs en banc d’essai, turbos ou turbines. Ils sont aussi utilisés pour la mesure de déflection de pièce en rotation dans des assemblages complexes.

 

 

 

 

Mesures d’épaisseur de bande et plaque métallique acier ou aluminium sur des installations de laminage ou de coulée continue. Les mesures de déplacement peuvent être réalisées jusqu'à 600°C avec des pressions maximums de 400 bars.

Cette technologie est aussi utilisée pour des mesures d’épaisseur sur métaux précieux tels que le cuivre ou l’argent.

Mesures de déplacement sur tous types de pièce en vibration dans des conditions difficiles tel que des moteurs en banc d’essai, turbos ou turbines. Ils sont aussi utilisés pour la mesure de déflection de pièce en rotation dans des assemblages complexes

 

 

 

Mesures de faux rond, centrage, d’usure de palier et d’équilibrage jusqu'à des vitesses de rotation extrêmes.

Le nombre d’application est sans limite, toutes les mesures de déplacement d’une pièce métallique en rotation ou vibration dans des températures de 4k à 600°C avec des pressions jusqu’à 500 bars.

Le déplacement maximum  à mesurer avec cette technologie est de 60 mm. Ces capteurs sont plus souvent utilisés pour de mesures de déplacement de quelque mm. Cette orientation est liée à la très grande réponse en fréquence (100 kHz) de l’électronique associée au capteur

 

Contactez nous pour plus d'info..

© 2006-2007
PM-Instrumentation
Conditions Générales de Vente